Capybara

Ceux qui aiment les cochons d'Inde et qui ont gardé ou gardent un animal de compagnie aussi charmant à la maison, aimeront sans aucun doute beaucoup le capybara, car ces animaux sont très similaires en apparence, seul ce dernier est dix fois plus grand et plus impressionnant. Il est difficile de croire qu'un animal aussi lourd est un rongeur et pas simple, mais le plus grand du monde entier. Un capybara étonnant et inhabituel est la maîtresse de l'élément eau, sans lequel cet animal ne peut tout simplement pas imaginer son existence.

L'origine de l'espèce et sa description

Photo : Capybara

Photo : Capybara

Si nous nous tournons vers l'histoire ancienne, nous pouvons dire que le genre des capybaras a des racines qui remontent à des siècles, voire des millénaires. Il est prouvé qu'il y a environ trois millions d'années, un énorme rongeur vivait sur le continent sud-américain, dont le poids atteignait une tonne. Ce titan avait des parents et des plus petits, pesant plus de cent kilogrammes.

A cette époque, l'Amérique du Sud était isolée de l'Amérique du Nord, et la faune de rongeurs géants se sentait très à l'aise. Avec l'avènement de l'isthme de Panama (à la suite de diverses catastrophes naturelles), des animaux plus agressifs ont commencé à se déplacer du continent nord-américain vers le sud, opprimant les énormes rongeurs, qui ont progressivement disparu. Heureusement, un parent a quand même réussi à s'adapter et à survivre, c'était et reste un capybara, qui avait du mal à rivaliser avec les plus grands herbivores.

Le mot “capybara” de la langue de la tribu indienne Guarani peut être traduit par "maître des herbes" ou “mangeur d'herbes fines”. Les aborigènes locaux l'appelaient par d'autres noms :

  • poncho ;
  • capigua ;
  • caprincho ;
  • chiguire.

Si nous parlons du nom moderne, scientifique et officiel de cet animal, cela ressemble à un « cochon d'eau ». Ainsi, le capybara (capybara) est un mammifère herbivore menant un mode de vie semi-aquatique, un représentant de la famille des capybara. Les scientifiques ont attribué le capybara aux rongeurs porc-épic. À la suite de diverses études biologiques, il s'est avéré que de tous les animaux vivant aujourd'hui, le capybara a les liens familiaux les plus étroits avec le cochon de montagne (moko). Cependant, ce dernier est complètement indifférent à l'eau.

Apparence et caractéristiques

Photo : Capybar Animal

Photo : Capybar Animal

L'apparence calme et paisible des capybaras crée un sentiment de leur éternelle prévenance. Une expression aussi intéressante sur le visage d'un capybara provoque un sourire. La tête de ces rongeurs est assez grosse, le museau est émoussé, voire légèrement carré. Les oreilles sont petites, arrondies, les yeux sont également petits, les narines largement espacées ressemblent à un porcelet.

L'une des caractéristiques de ce rongeur est sa grande taille et sa lourdeur. Le poids des mâles varie de 54 à 63 kg, et les dames sont encore plus grandes – de 62 à 74 kg. Il y avait des spécimens et plus lourds (à partir de 90 kg), mais c'est rare. En hauteur, les capybaras poussent d'un demi-mètre à 62 cm, en longueur – plus d'un mètre.

Vidéo : Capybara

Les dents du capybara sont 20 pièces, les plus impressionnantes et effrayantes sont les incisives, qui ont une teinte orange. On les voit dans la bouche comme d'énormes poignards. Les autres dents (dents de la joue) continuent de pousser tout au long de la vie, elles n'ont pas de racines. De multiples tubercules sur la langue de l'animal la rendent plus épaisse.

Le pelage du cochon d'eau est rugueux et hérissé, les poils poussent de 3 à 12 cm de long. Le capybara n'a pas du tout de sous-poil, ce qui fait que les rayons du soleil peuvent facilement brûler sa peau, il est donc souvent enduit de saleté, comme de la crème solaire.

La couleur d'un capybara peut être :

  • châtaigne fauve ;
  • marron ;
  • chocolat noir.

L'abdomen est toujours un teinte plus claire, avec un léger jaunissement. Certains individus ont des taches sombres (presque noires) sur le museau. La couleur des jeunes est sensiblement plus claire.

L'apparence d'un capybara n'est pas seulement associée à un cobaye, elle ressemble également à un tonneau ventru à quatre pattes. Elle a quatre doigts allongés avec des cloisons palmées sur ses pattes avant et trois sur ses pattes arrière. Les griffes du capybara sont épaisses et émoussées, semblables à des sabots. Les membres postérieurs sont légèrement plus longs, il semble donc parfois que l'animal soit assis. Sur la puissante croupe d'un capybara, la queue n'est pas du tout visible. Il est bien sûr présent, mais quelque part au fond.

Où vit le capybara ?

Photo : animal Capybara

Photo : Capybara

Le capybara a une résidence permanente, à la fois en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Elle préfère un climat à forte humidité. Il vit dans des pays comme l'Argentine, le Brésil, la Colombie, le Venezuela. On le trouve au Pérou, en Bolivie, au Paraguay, au Panama, en Uruguay, en Guyane. En général, cet animal de bonne humeur s'est installé sur tout le continent sud-américain.

L'une des conditions les plus importantes pour l'habitat de ce rongeur de grande taille est la proximité de tout réservoir. Le cochon d'eau aime les rivières et les rives marécageuses, aime s'installer près des lacs et des étangs où poussent la jacinthe et les feuilles.

Il broute dans les prés, mange de l'herbe de Guinée, se trouve dans les terres agricoles. Le capybara vit dans les forêts du Chaco, les savanes, qui sont inondées lors des crues. Il est également possible de voir un cochon d'eau dans une zone montagneuse (environ 1300 m), à proximité des mangroves.

Le capybara ne s'éloigne généralement pas de plus d'un kilomètre du réservoir, car ce n'est pas seulement sa élément indigène et favori, mais aussi un refuge contre les grands prédateurs terrestres. Le capybara ne s'équipe pas d'un repaire, d'un trou, d'un repaire, il vit et se repose à même le sol.

Que mange un capybara ?

Photo : Capybara

Photo : Capybara

Ce n'est pas pour rien que les Indiens appelaient les cochons d'eau les seigneurs de l'herbe, car. ils s'en nourrissent surtout. Ils mangent de la végétation qui vit dans l'eau et sur terre. À la fin de la saison des pluies, les capybaras se régalent de carex. Ils mangent des capybaras et de l'herbe séchée, du foin. Ils ne dédaignent pas à la fois l'écorce des arbres et divers fruits, ils mangent aussi des tubercules de diverses plantes.

Les capybaras adorent toutes sortes de courges, à la recherche desquelles ils viennent dans les champs cultivés. On peut les voir aussi bien sur les roselières que sur les terres céréalières, mais ces animaux paisibles ne causent pas beaucoup de dégâts. Pourtant, ils préfèrent les algues et l'herbe. En période de sécheresse, les capybaras rivalisent avec le bétail pour le pâturage.

Un fait intéressant est que les cochons d'eau sont des coprophages, c'est-à-dire qu'ils mangent leurs propres excréments. La nature a fait cela pour une raison, elle aide les capybaras à digérer.

Le fait est qu'une énorme quantité de fibres dans l'herbe ne peut pas être digérée par ces animaux. Pour cette raison, le capybara possède une chambre spéciale située dans le caecum, dans laquelle la nourriture est fermentée.

Tous les produits de fermentation ne sont pas entièrement absorbés par les animaux, mais quittent le corps avec les matières fécales, que les capybaras mangent ensuite, comblant les besoins du corps en toutes les enzymes nécessaires. Ceux qui gardaient un cobaye à la maison pouvaient observer ce processus à plusieurs reprises ; dans les capybaras, cela se produit généralement le matin.

Particularités de caractère et de style de vie

Photo : Rongeur Capybara

Sans eau, les capybaras ne peuvent tout simplement pas imaginer leur vie. Dans l'eau, ils mangent, boivent, se détendent, prennent des bains de boue, se rafraîchissent, échappent au danger. Le mode de vie de ces animaux est collectif. Ils vivent dans des familles entières, comptant de 10 à 20 membres. Leur mode de vie ressemble beaucoup à un harem, dans lequel il y a un sultan mâle principal, plusieurs concubines femelles avec des petits. Il y a aussi des représentants du sexe fort dans le harem, mais ils ne contredisent pas leur chef, lui obéissant complètement. Si le chef se sent un concurrent chez quelqu'un, il le chassera de la famille, de sorte que certains hommes doivent vivre seuls.

Les femelles et les mâles ont des glandes anales spéciales qui dégagent un arôme spécial, chacun étant individuel et unique. Pour les hommes, il parle de leur position dans la famille. Les mâles ont également des glandes olfactives sur la tête, qu'ils utilisent pour marquer leur territoire. Parfois, les possessions d'un harem peuvent s'étendre sur 200 hectares, mais généralement elles occupent de 1 à 10 hectares. Pendant la saison des pluies, les capybaras se dispersent sur de vastes zones et, pendant les périodes sèches, ils se regroupent dans la zone côtière des réservoirs. Parfois, vous pouvez voir plus d'une centaine de capybaras autour d'un lac ou d'une rivière, dont certains ont parcouru des centaines de kilomètres à la recherche d'eau.

Bien que les capybaras soient des animaux paisibles et très calmes, des combats et des escarmouches entre mâles ont lieu. Blâmez le statut et la position dans le groupe, pour lesquels les mâles se battent. Fait intéressant, les combats au sein d'une même famille n'entraînent jamais la mort d'un des mâles. Si des bagarres se produisent entre des hommes de différents groupes, un résultat aussi déplorable se produit souvent. Les capybaras les plus actifs deviennent tard le soir et au crépuscule. Le matin, ils préfèrent se détendre au bord de l'eau. Par forte chaleur, les capybaras grimpent en eau peu profonde, ils aiment bricoler dans le lisier. Ces animaux n'équipent pas les habitations, ils dorment au sol. Le sommeil des capybaras est très sensible et court, ils se réveillent souvent la nuit pour prendre une collation.

Les capybaras ont beaucoup de talents : ils nagent et plongent superbement, malgré leurs formes magnifiques, ne oublier leurs membranes entre les orteils de leurs pattes. De plus, les cochons d'eau peuvent sauter, fuyant les méchants avec de grands sauts. Et la gamme de sons qu'ils produisent est incroyable.

Les capybaras caquetent drôlement, sifflent, aboient, font des clics, crient, grincent des dents. Chaque cri a son propre symbole, ce qui est très intéressant et inhabituel. Si les animaux sentent un danger, ils avertissent les autres avec leur aboiement. Les capybaras crient lorsqu'ils sont très alarmés ou que quelque chose leur fait mal. Dans une conversation entre eux, ils cliquent drôlement, et lorsqu'ils se battent, les mâles grincent des dents.

Si on parle du personnage, alors il est très flegmatique chez les capybaras, on peut même dire qu'ils sont un peu paresseux. Ces animaux sont très amicaux, ils entrent en contact avec une personne sans problème, surtout s'ils sont traités avec quelque chose. Il n'est pas non plus difficile d'apprivoiser un capybara, il peut devenir un ami dévoué et affectueux, pas pire qu'un chien. Même dans les cirques, les capybaras se produisent avec succès, car. excellent pour l'entraînement. Le tempérament de ces énormes rongeurs est bon enfant et doux, totalement inoffensif. Dans la nature, les capybaras vivent de 6 à 10 ans, et en captivité – de 10 à 12.

Structure sociale et reproduction

Photo : Capybara Animal

Photo : Capybara

Comme déjà mentionné, les capybaras sont des animaux de troupeau, collectifs, ils n'aiment pas la solitude et vivent dans des familles nombreuses avec une hiérarchie claire. Il n'y a pas de saison d'accouplement spécifique pour les capybaras; ils se reproduisent toute l'année, mais sont surtout actifs avec l'arrivée de la saison des pluies. Les cavaliers attirent les dames en plaçant leurs marques parfumées sur les plantes voisines. Les mâles fertilisent généralement les femelles directement dans l'eau. Les capybaras sont des animaux polygames, une femelle peut avoir plusieurs partenaires sexuels à la fois.

La mise bas des petits dure environ 150 jours. Habituellement, l'accouchement a lieu une fois par an, parfois ce processus peut se produire deux fois par an.

Les petits porcelets naissent directement sur le sol, la mère ne fait pas de nid. Il y a généralement de 2 à 8 pièces. Les louveteaux ont la même apparence que les adultes : ils sont couverts de poils (un peu plus clairs que chez les individus matures), voyants et pleins de dents, mais beaucoup plus petits, ils pèsent environ un kilo et demi chacun.

La maman Capybara traite sa progéniture avec du lait pendant environ trois à quatre mois, bien qu'elle sache comment mâcher de l'herbe presque immédiatement après la naissance. Toutes les femelles vivant dans le troupeau s'occupent et prennent soin de la progéniture. Les capybaras deviennent matures et capables de se reproduire vers 18 mois, puis leur poids atteint 30 ou 40 kg.

Ennemis naturels des capybaras

Photo : Capybara

Photo : Capybara

Malgré leur grande taille, les capybaras ont beaucoup d'ennemis. Parmi ceux qui représentent une menace pour le capybara figurent :

  • jaguar ;
  • ocelot ;
  • crocodiles ;
  • alligators ;
  • caïman ;
  • anaconda ;
  • chien sauvage.

Les jeunes animaux sont le plus souvent attaqués par des chiens sauvages et des rapaces de la famille des vautours. Des méchants attaquant sur terre, les capybaras s'enfuient en faisant d'énormes sauts dans la surface de l'eau, où ils se cachent sous l'eau, ne laissant qu'une seule narine sur le dessus pour respirer. Ils s'assoient donc les uns à côté des autres (les jeunes sont généralement au centre et les adultes sur les bords) jusqu'à ce que le danger soit passé. De plus, les animaux ont un système de communication bien développé, comme mentionné précédemment. Si le capybara sent une menace imminente, il en avertira certainement tous les membres de sa famille en émettant un aboiement.

Les gens exterminent également les capybaras en mangeant leur viande, qui a le goût du porc. Les produits de mercerie sont fabriqués à partir de la peau des capybaras, toutes sortes de bijoux sont fabriqués à partir de grandes incisives. Même un fait aussi ridicule et absurde est connu, alors qu'il y a trois siècles, le clergé catholique a reconnu ce rongeur comme un poisson et leur a permis de manger de la viande de capybara pendant le jeûne. Aujourd'hui, en Amérique latine, il existe des fermes entières de capybara. Leur viande et leur graisse sous-cutanée sont utilisées dans les produits pharmaceutiques pour la production de médicaments. La valeur de la graisse de capybara est comparable à celle d'un blaireau.

Statut de la population et de l'espèce

Photo : Capybara albinos

Photo : Capybara albinos

A notre époque moderne, la population de capybara n'est menacée par rien ; ces rongeurs les plus intéressants ne sont pas sous protection particulière. Le nombre de capybaras est stable, il n'y a pas eu de sauts brusques dans le sens du déclin. Même l'activité humaine n'interfère pas particulièrement avec ces animaux. Les terres agricoles et l'aménagement des pâturages pour le bétail, au contraire, sont bénéfiques pour les capybaras. Ils y trouvent de la nourriture et de l'eau pendant la saison sèche. Il y a une telle tendance que le nombre d'animaux dans ces zones agricoles cultivées est plus important que dans les zones sauvages.

Cependant, le capybara n'a pas toujours eu une position aussi libre. Il y a eu des moments où les capybaras ont été détruits en grande quantité en Colombie, et depuis 1980, le gouvernement a interdit la chasse de ces animaux. En raison de la viande délicieuse, les Vénézuéliens ont épuisé beaucoup de capybaras, ce n'est qu'en 1953 que le gouvernement a commencé à contrôler la capture de gros rongeurs, bien que cela n'ait pas eu beaucoup de succès, les gens ont continué à chasser impitoyablement les capybaras. En 1968, des zoologistes élaborent un plan d'action pour étudier les caractéristiques biologiques de ces animaux et leur conservation. Toutes ces procédures ont amené la population à un état stable.

Actuellement, les capybaras sont sur la liste de l'UICN en tant qu'animaux qui ne sont pas menacés d'extinction de la face de la planète.

Capybara est le seul rongeur avec une taille aussi impressionnante. Malgré sa grande taille, cet animal est très doux, bon enfant, sociable et affectueux. Les capybaras, apprivoisés par l'homme, deviennent ses amis les plus fidèles et les plus fidèles. En regardant ces animaux, il est impossible de ne pas sourire, car leur regard imperturbable et amusant est incroyablement édifiant.

Rate article
WhatDoAnimalesEat
Add a comment

Adblock
detector